Le Consulting, nouvelle perspective pour les salariés ?

Le Consulting, nouvelle perspective pour les salariés ?

Pour donner plus de liberté à nos talents et ainsi, paradoxalement, mieux les retenir, chez insitu nous n’hésitons pas à briser les barrières entre salariat et consulting. Découvrez le témoignage de Sandrine Aubineau, chargée de recrutement chez insitu. 

Consulting ou salariat, faut-il vraiment choisir ? 

Pas forcément ! Nous avons chez insitu de nombreux exemples différents : Salarié devenu indépendant, indépendant devenu salarié mais aussi mixte des deux : Salarié 2 jours par semaine, indépendants le reste de la semaine. 

Pourquoi cette possibilité ? 

Parce que nous sommes convaincus que c’est dans la flexibilité que chaque collaborateur pourra s’épanouir et donner le meilleur de lui-même. 

A chaque moment de la vie correspond des attentes différentes. A certains moments nous avons besoin de nous stabiliser pour acheter un bien immobilier par exemple, à d’autre nous avons besoin de nous surpasser et nous challenger, et encore à d’autre moment nous pouvons être dans une situation où nous n’avons plus rien à prouver et le travail devient un moyen de partage avec les autres.
Ainsi donner le choix à nos collaborateurs c’est leur permettre de s’épanouir tout au long de leur carrière.

Finalement une situation gagnant-gagnant ? 

Bien sûr ! chez insitu, nous pensons que Travailler en freelance, ne serait-ce que sur une courte période, permet de s’enrichir tant sur le plan professionnel que personnel. Nos collaborateurs apprennent à se surpasser, à tester leurs compétences ailleurs, et ils prennent confiance en eux et en leurs expertises.

Gérer un ou plusieurs clients, ainsi que leurs deadlines et attentes permettent souvent de remettre un climat d’égale à égale entre l’employeur et le salarié. Le talent comprenant mieux les contraintes et les préoccupations des dirigeants d’entreprise !

Une conclusion ? 

La frontière entre salariat et consulting s’estompe… pour le plus grand bonheur des salariés comme d’insitu !