Demain tous nomades ?

Demain, tous nomades ?

Travail indépendant, espace de coworking, tiers-lieu phénomène nouveau ? Qui sont ces nouveaux actifs qui ne tiennent plus en place ? 


Aujourd’hui, tout le monde ou presque peut travailler à distance grâce à une bonne connexion Internet. Nous avons l'impression que nous sommes en train de vivre une vraie transformation des entreprises. Mais saviez-vous que le télétravail n'est pas nouveau ?  C'était même la principale façon de travailler avant les années 1930. C'est la révolution industrielle qui a déplacé les outils de travail dans les manufactures, puis dans les bureaux. Le droit et les codes culturels du travail que nous connaissons se sont ainsi constitués. 

Aujourd'hui c'est évidemment l'air du numérique qui permet ce retour en arrière et cette nouvelle transformation des entreprises ! On peut désormais travailler d'où on veut quand on veut !  Des entreprises vont même jusqu'à proposer des séjours organisés pour travailler en voyageant !

Mais qui sont ces travailleurs nomades ? 

Si ce phénomène a principalement vu le jour auprès des indépendants et freelances, il  a ensuite été suivi par les entrepreneurs qui peuvent désormais se permettre de voyager tout en dirigeant leur société à distance. Aujourd'hui ce sont les salariés qui rejoignent le mouvement. 
Un nouveau vocabulaire apparaît : on parle de « corpoworking » : des espaces de coworking a sein même des entreprises. Ainsi se mélange les employés de tous les services à travers tout un territoire. Melting-pot et enrichissement culturel garanti !

Demain tous nomades, mais pas isolés ! 

Travailler de manière indépendante oui, mais travailler isolé et seul chez soit non ! Ainsi pour répondre à ces besoins de mouvements, on observe un phénomène qui, lui, est nouveau : le besoin de communauté. Les gens souhaitent se retrouver autour d'un collectif de travail.
Cela explique sans doute le succès des espaces de coworking. Dont la traduction en français, rappelons-le, veut dire "travailler ensemble" !  Ces actifs mettent en avant le fait que se rendre dans ces lieux les motive à travailler et leur ouvre la possibilité de nouer des relations.

Ainsi selon la Global Coworking Survey de 2017, le nombre de coworkers a plus que doublé entre 2015 et 2017, passant de 500 000 à près d’1,2 million aujourd’hui. En six ans, le nombre d’espaces de coworking a été multiplié par 10, passant d’un millier en 2011 à près de 14 000 en 2017.

Les tendances montrent que le nombre de nomades va augmenter rapidement. Il y aura de plus en plus de travailleurs indépendants, de travailleurs à distance et de chefs d’entreprise mobiles. Cela engendre une transformation des entreprises mais aussi de notre environnement urbain : les flux de travailleurs vont ainsi changer, les bâtiments et leurs organisations vont être modifiés pour répondre à ces demandes. 
On voit par exemple aujourd'hui apparaître des zones de bureaux en périphérie de petites villes qui captent une population nouvelle de travailleurs qualifiés qui souhaitent se mettre au vert tout en gardant leur train de vie professionnel.